Bitcoin vs or : lequel choisir ?

Une ascension fulgurante
Créée en 2008, la monnaie dématérialisée appelée «bitcoin» a le vent en poupe, à tel point que son cours s’est littéralement envolé. Alors qu’un bitcoin valait encore moins d’1 dollar en 2009 et moins de de 500 dollars en 2016, il flambait jusqu’à près de 20 000 dollars fin 2017 pour retomber à 10 000 USD deux mois plus tard. A ce jour – en mars 2018- 1 bitcoin vaut 7,5 onces d’or (1324 USD l’once).Et certains analystes misent sur un bitcoin à 50 000 dollars !

Pour ou contre le bitcoin?
La cryptomonnaie présente certains points communs avec le métal précieux : elle est rare, son émission est limitée et pourrait disputer le titre de « valeur refuge » Mais elle a aussi de sérieuses lacunes: les transactions en bitcoin s’effectuent hors des circuits bancaires et échappent au contrôle des gouvernements, de sorte que cette cryptomonnaie est accusée de faciliter le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. Enfin elle est extrêmement volatile, ce qui la rend dangereuse pour des investisseurs particuliers.

Le bitcoin a gagné une bataille, mais pas la guerre…
Tandis que la Securities and Exchange Commission (SEC) envisage de créer un fond côté en bourse qui pourrait durablement renforcer la popularité du bitcoin auprès des investisseurs, une autre menace pèse sur l’avenir du bitcoin, surnommé «l’or des fous». En effet, la Corée du Sud (15% des transaction mondiales en bitcoin) et la Chine (jusqu’à 70 % des volumes de bitcoins mondiaux ont été minés dans le pays) redoublent d’efforts pour limiter ou interdire le recours au bitcoin et enrayer ainsi la fuite de capitaux. En imaginant que l’un des deux pays, voire les deux, y parviennent, l’effet serait redoutable! En résumé, mieux vaut considérer le bitcoin comme une opportunité à plusieurs inconnues, et de plutôt miser sur l’or si l’on cherche une certaine stabilité.

EYS/ATC