LES BIJOUX EN OR BOUDES DANS LES EMIRATS

La demande de bijoux en or aux Émirats arabes unis a chuté, et finit par atteindre son plus bas niveau depuis 20 ans, a indiqué le World Gold Council.

En effet, les achats de bijoux en or ont encore diminué de 2% l’année dernière, malgré un sursaut de la demande de 16% au cours du quatrième trimestre 2017. Les consommateurs se sont précipités sur les bijoux en or avant qu’une taxe de 5% sur la valeur ajoutée n’entre en vigueur dans le pays en janvier 2018.

Comment expliquer un tel phénomène? Il se trouve que les Emirats Arabes Unis, au même titre que l’Arabie saoudite (premier exportateur mondial de pétrole), ont enregistré une importante chute des prix du brut au cours des dernières années. Selon les données compilées par le World Gold Council et l’agence Bloomberg, la demande d’or par habitant des Emirats Arabes Unis est passée de 8,7 grammes en 2013 à 4,8 grammes en 2017, tandis que le Brent a dégringolé de 108,70 dollars le baril en moyenne à 54,75 dollars.

EYS/ATC