Les Indiens boudent les bijoux en or

Les Indiens, réputés fanatiques de bijoux en or, ont tendance à tirer la consommation d’or vers le haut. Pourtant durant le dernier trimestre 2017, la consommation de l’Inde a chuté de manière spectaculaire, faisant ainsi plonger la consommation mondiale vers le point le bas jamais atteint depuis huit ans*.
Mariages, célébrations rituelles… Le nombre d’occasions d’offrir de l’or n’a pourtant pas diminué. Alors pourquoi ce désintérêt ? Parce que le gouvernement a fait passer deux lois qui ont calmé l’appétit pourtant immodéré des Indiens pour le métal précieux. Les autorités ont commencé par prélever une taxe de 3% sur les achats de biens et de services pendant l’été, avant d’obliger les vendeurs d’or à dévoiler l’identité des acheteurs. Le but de l’opération était pourtant noble, puisqu’il s’agissait de combattre le blanchiment d’argent. Seulement, au passage, les consommateurs, devenus méfiants, ont diminué leurs achats. Et quand le gouvernement a voulu faire machine arrière à l’automne, il était trop tard. Espérons que la reprise sera au rendez-vous en 2018 !
* Source : World Gold Council

EYS/ATC

ARTICLE PRECEDENTARTICLE SUIVANT