Quel rapport entre l’or et les taux d’intérêt?

Quel rapport entre l’or et les taux d’intérêt?

C’est certainement l’un des conseils les plus courants au moment de se décider s’il faut investir ou non dans l’or: il est préférable d’acheter lorsque les taux réels sont bas, car le prix du métal précieux progresse. Mais qu’est-ce que ce taux d’intérêt réel? Il est obtenu par un savant calcul, qui consiste à retirer le taux d’inflation au taux d’intérêt que rapporte un investissement, qu’il soit immobilier ou bancaire. Ce taux d’intérêt réel est, en-dessous de 2%, un indicateur intéressant pour acheter de l’or. La raison est simple et suit la logique de l’offre et de la demande: lorsque le taux d’intérêt réel est bas, l’investissement dans l’or attire peu d’acheteurs, qui préfèrent se tourner vers d’autres types de produits, comme l’immobilier. En cas de taux d’intérêt réel élevé, c’est l’inverse. Car l’or permet en effet de battre ou au moins de neutraliser l’inflation.

Les exemples, dans le passé, montrent que les variations de taux d’intérêt réels ont fait varier le cours de l’or. En une décennie, dans les années 1980, le prix du métal précieux avait augmenté de 1’800%, influencé par l’inflation monétaire qui avait bondi de 105% sur la même période. Les performances de l’or sont donc excellentes lorsque les taux d’intérêts réels deviennent négatifs, même si dans ce cas, l’effondrement du dollar avait également joué. Après cet épisode, pendant deux décennies, le prix de l’or est resté stable alors que les taux d’intérêt réels étaient positifs. Et lorsque ces taux sont négatifs, c’est une aubaine pour les investisseurs dans l’or, notamment parce que des taux d’intérêt réels sont le symptôme de situations monétaires, économiques et bancaires mauvaises. Dans ce cas, l’or peut donc tirer son épingle du jeu.

FGE/ATC