Le plus gros objet en or au monde

Le plus gros objet en or au monde

La fascination que l’or exerce sur le monde n’a pas d’égal. Si certains autres métaux ont une valeur égale ou supérieure à celui du métal jaune, la portée de l’or reste à ce jour inédit. Bijoux, pièces, lingots, sont autant d’objets que l’on retrouve composés d’or ou d’un alliage avec un autre métal. Cependant, d’autres objets sont fabriqués en or, tels que des statues, des meubles, des décorations, etc. 

A ce jour, le plus imposant objet en or est une statue du Bouddha en Thaïlande.

Phra Phuttha Maha Suwana Patimakon

Derrière ce nom à rallonge se cache la statue du Bouddha que l’on peut observer dans le temple de Wat Traimit à Bangkok. L’imposant fondateur du bouddhisme est représenté assis, les jambes croisées, les yeux clos. Sa spécificité provient du fait qu’elle n’est pas une statue couverte d’or, mais que l’intégralité de la structure de l’objet est composée d’or massif !

Les dimensions de ce Bouddha sont impressionnantes : d’une hauteur de 3,91 mètres et de 3,01 mètres de largeur, elle pèse un total de 5,5 tonnes.

La découverte accidentelle de l’or

La date exacte de la fabrication de la statue reste un mystère. Les spécialistes supposent qu’elle aurait été coulée durant la dynastie Sukhothaï, au 13ème ou 14ème siècle. Cependant son histoire va prendre un tournant décisif lors de l’attaque birmane à la fin du 18ème siècle en 1767. Il a alors été décidé de cacher l’or sous du stuc et de placer la statue dans les ruines d’Ayutthaya. En 1801, le roi Rama I ordonna le rapatriement de toutes les statues à Bangkok, la nouvelle capitale. 

En 1955, lors d’un déménagement, la statue est tombée, et le stuc s’est alors détérioré, révélant l’or se cachant dessous. Autre découverte, la statue était en réalité composée de plusieurs morceaux pouvant être séparés à l’aide d’une clé.