Votre corps contient de l’or

Découvrez les nouvelles et anecdotes du marché de l'or

Lors d’une visite chez le médecin, il vous a sans doute été parfois prescrit une cure de fer. Ce métal est un élément essentiel de l’hémoglobine qui donne sa couleur rouge au sang.

Si notre corps a besoin de fer, un autre métal, plus surprenant, se retrouve en chacun d’entre nous : l’or.

Il est inutile de vous précipiter vers votre miroir afin de vérifier si vous allez suinter un peu du métal précieux, car les quantités restent infimes.

Pour une personne pesant 70 kg, il ne faut pas espérer trouver plus de 0,2 mg d’or, soit l’équivalent de 0,85 centime d’euro. Autant dire que ce n’est pas en orpaillant votre sueur que vous allez faire fortune.

Une exception : Diane de Poitiers, qui buvait une solution d’or afin de conserver, pensait-elle, sa jeunesse. Lors de l’analyse de ses cheveux, ils contenaient cinq cents fois plus d’or que la normale.

Cet or provient tout simplement de notre nourriture car l’or, même en quantité infinitésimale, se retrouve dans la terre dont est issue la quasi-totalité de notre alimentation. Plus un sol agricole est riche en or, plus la quantité de métal dans le corps augmente, mais dans des proportions qui restent minimes.

En termes sanitaires, cet or n’est pas du tout indispensable au bon fonctionnement du corps humain, et n’est pas non plus nocif. Cette absence de risque pour la santé explique pourquoi l’or, souvent dans des alliages, a longtemps été utilisé par les dentistes afin de remplacer des dents manquantes et remodeler celles qui étaient les plus abîmées.