Les mines d'or dans le monde

LES MINES D’OR DANS LE MONDE

Le Witwatersrand Basin en Afrique du Sud, le Super Pit australien et le Carlin Trend du Nevada… Les ressources de ces légendaires mines d’or s’amenuisent d’année en année. Et de manière générale, les champs aurifères ne sont plus aussi nombreux dans le monde qu’ils ont pu l’être par le passé.
Le prix actuel de l’or, proche du seuil des 35 000€ le kilogramme, pourrait continuer à augmenter du fait d’une demande supérieure à l’offre.

Depuis les années 1970, on découvrait en moyenne un énorme gisement d’or (50 millions d’onces minimum) tous les dix ans, une bonne dizaine de champs aurifères de taille intermédiaire (30 millions d’onces minimum) et pléthore de dépôts de taille plus modeste. Au regard de ces chiffres, les découvertes de gisements de ces 10 dernières années font pâle figure: aucun gisement de plus de 15 millions d’onces n’a été mis au jour.

Comment remplacer les principaux gisements d’or de ces 130 dernières années? Il faudrait pour cela que les sociétés minières cessent de réduire leurs investissements dédiés à l’exploration, comme elles le font depuis 2013. D’autant plus qu’il faut compter une période assez longue entre la découverte d’un champ aurifère et sa mise en exploitation: sept ans en moyenne!
Capteurs plus puissants, machines capables de creuser plus profond dans des lieux difficiles d’accès, nouvelles méthodes de fracturation… La solution passe sans doute par l’innovation technologique.

EYS/ATC

ARTICLE PRECEDENTARTICLE SUIVANT